Qu’est-ce que la fonction symbolique ?

Date:

Le processus de développement chez les enfants leur permet d’apprendre et de se socialiser progressivement. Il s’agit d’un processus bien défini et dont l’une des étapes les plus importantes fait intervenir la fonction symbolique. Celle-ci se manifeste dès le bas âge tout en plongeant votre bébé dans un jeu d’imagination et de simulation. Mais en quoi consiste la fonction symbolique ? Quelle est son importance et dans quels domaines se manifeste-t-elle ? Tous ces points seront abordés dans la suite de cet article.

Définition de la fonction symbolique

D’après Jean Piaget, de 2 ans à 6-7 ans, un enfant entre dans une période préparatoire marquée par le développement de la fonction symbolique.

Cette dernière se définit comme la capacité qu’ont les enfants à imaginer des objets et expériences qu’ils développent à travers des jeux ou des dessins. Elle se développe très tôt chez les enfants et leur permet de s’imaginer diverses choses, notamment :

  • Des gestes ;
  • Des images ;
  • Des mots ;
  • Des symboles ;
  • Des jeux, etc.

En réalité, leur cerveau est stimulé par différents éléments qui les introduisent dans des contextes variables. Tout ceci est issu de l’imitation des comportements qu’ils perçoivent ou des objets situés dans leur environnement. L’enfant commencera ainsi à reproduire les gestes et comportements d’une personne absente, imaginer des objets qu’il ne voit pas, etc.

La fonction symbolique peut aussi se manifester chez certains enfants à travers la communication, ceux-ci parlant par exemple des événements intervenus par le passé. La fonction symbolique peut être stimulée également à travers des jouets comme les jouets d’imitation (dinette, cuisine pour enfant, mallette de docteur etc..). Lorsqu’un enfant fait semblant de servir une tasse de thé, de cuisiner, de soigner son nounours, il s’imagine quelques chose d’absent et fait appel à sa pensée symbolique.

En quoi la fonction symbolique est-elle importante ?

fonction symbolique et jeu d'imitation

La fonction symbolique est importante chez l’enfant en ce sens qu’elle lui permet de grandir progressivement. Elle permet aux tout-petits d’apprendre et de savoir comment vivre au sein de la société. La fonction symbolique déclenche en réalité le développement affectif et cognitif chez le bébé. Ceci l’encourage à prendre des initiatives, notamment parler, dessiner, faire des gestes, jouer, etc.

Par ailleurs, avec la fonction cognitive, l’enfant va commencer à se concevoir des histoires dans son imagination. Cela l’aide à mieux vivre dans son environnement, à surpasser ses peurs et à se sociabiliser. Elle aide aussi à développer sa propre manière de communiquer. Le bébé apprendra à échanger avec son environnement et à résoudre ses conflits avec l’univers des adultes.

En outre, la fonction symbolique aide l’enfant à développer son intelligence. Grâce à celle-ci, le nouveau-né améliore sa compréhension de la lecture et des situations de logique et mathématiques. Cette capacité naît chez lui au fur et à mesure qu’il grandit, mais il faut savoir qu’elle se rapporte aussi aux adolescents et aux personnes âgées.

Une autre définition de la fonction symbolique stipule qu’il s’agit d’un système de signes. Celui-ci est utilisé par chaque personne humaine pour se construire une image personnelle de son univers. C’est ainsi que de nombreuses relations ont été établies entre ce système et les divers domaines de la vie.

Relation entre la fonction symbolique et la société

Le lien entre la fonction symbolique et la société est bien développé par le sociologue français Pierre Bardieu. Selon ce dernier, les individus ne naissent pas avec leur identité sociale. Mais ils l’acquièrent au cours de leur vie en s’appropriant les symboles au sein de leur milieu de vie. Cela se fait principalement par la transmission des savoirs, comportements et normes à travers lesquels ceux-ci se reconnaissent comme appartenant à une société donnée.

De tout cela, il faut retenir que la fonction symbolique joue un rôle important dans la construction de la société. Avec les divers symboles qu’ils partagent entre eux, les hommes arrivent en réalité à s’identifier à un groupe donné et à se différencier des autres. Ils arrivent ainsi à concevoir une culture et à la partager au sein de leur communauté. La fonction symbolique joue aussi un grand rôle dans les relations sociales. C’est grâce à elle que les hommes peuvent communiquer, exprimer leurs émotions et se connecter les uns aux autres.

Fonction symbolique et art

La fonction symbolique est une part entière de l’art. L’art est perçu comme une forme personnelle d’expression, mais il faut aussi savoir qu’il s’agit d’une bonne manière de communiquer ses idées. Avec les symboles, les artistes se donnent la possibilité de faire des représentations de concepts intangibles. Ils peuvent ainsi exprimer leurs sentiments, que ce soit :

  • La joie ;
  • La haine ;
  • L’amour, etc.

Par ailleurs, à travers leurs œuvres et les symboles qu’elles représentent, il est aussi possible de concevoir certaines choses concrètes. Un artiste peut par exemple matérialiser la vie en dessinant des arbres, des personnes, des animaux ou des bâtiments. Dans le monde artistique, la fonction symbolique permet principalement de créer un environnement particulier ou de donner un sens spécifique à une œuvre d’art.

Le lien avec la croyance spirituelle et la religion

En théologie et en anthropologie religieuse, la fonction symbolique est une notion qui occupe une place importante. Elle stipule que la signification réelle des objets est au-delà de l’aspect simple et formel que reflètent ces derniers et les usages pratiques auxquels ils sont destinés.

La multitude des symboles établis par la religion possède en outre une importance indéniable. Ceux-ci permettent d’entrer en connexion avec le divin et de communiquer sa foi. Ils représentent un ensemble d’outils assez efficaces qui permettent de transmettre la croyance et les connaissances religieuses.

Par ailleurs, du côté de la religion, les objets et symboles possèdent une dimension cognitive et affective. La dimension cognitive est celle qui peut être facilement appréhendée. Elle permet d’établir une représentation et d’avoir une compréhension du divin. Quant à la seconde dimension, celle-ci touche au cœur et à l’âme de la personne. De manière générale, les symboles dans la religion sont donc le signe de l’existence de Dieu et de sa présence dans la vie des humains.

La fonction symbolique et la psychologie

La fonction symbolique a été bien définie par le psychologue français Jacques Lacan dans les années 1950. Selon ce dernier, il s’agit d’une fonction psychiatrique dont l’individu se sert pour mieux comprendre l’univers dans lequel il vit. Elle est très importante pour le processus de pensée et permet à l’homme de donner un sens aux situations qu’il traverse.

Lacan souligne en outre que la fonction symbolique est développée par l’individu au cours de son existence. Celui-ci commence par apprendre les mots, qui en eux-mêmes n’ont pas un sens spécifique. C’est donc l’être humain qui donne un sens à chaque mot et expression pour mieux comprendre le monde au sein duquel il vit.

TENDANCE

Articles similaires